Pourquoi utiliser la cigarette électronique jetable ?

Après la période des cigarettes électroniques classiques, vient à présent celle des cigarettes électroniques jetables. Disposant des mêmes fonctions, la cigarette électronique jetable diffère de par la facilité de son utilisation.

Dans cet article, découvrons quelques raisons pour lesquelles utiliser une cigarette électronique jetable est une bonne affaire.

La cigarette électronique jetable : un moyen pas cher d’arrêter de fumer

Vous ne le savez peut-être pas, mais vous ne vous ruinerez pas si vous décidez de passer à la cigarette électronique jetable. D’ailleurs, puff.biz vous en donne l’exemple palpable.

En effet, selon les différentes saveurs (notez qu’il y en a un sacré nombre) que vous allez choisir, votre facture va varier entre 5 et 10 euros à peu près. Il faut également rappeler qu’une cigarette électronique jetable est l’exacte composition d’un paquet de cigarettes.

En d’autres mots, si vous déboursez entre 5 et 10 euros, vous êtes sûr d’avoir à peu près 300 bouffées. Ce qui, avouez-le, est une très grande économie dans votre budget. Cependant, il existe des mégas cigarettes électroniques jetables qui ont une capacité de 2000 bouffées environ.

La Puff : un procédé pratique et facile d’utilisation

La puff est l’une des dénominations connues de la cigarette électronique jetable. Et si elle est considérée comme pratique et facile d’utilisation, c’est tout simplement parce que :

  • pas de système d’allumage compliqué : contrairement à la cigarette électronique classique, la puff ne nécessite aucun casse-tête. En fait, il vous suffit de tirer sur la cigarette pour déclencher le mécanisme. C’est automatique, c’est simple, et c’est accessible à n’importe qui ; 
  • pas de matériaux à transporter : une fois de plus, on remarque la volonté de démarquer ce produit de celui classique pour lequel il faut forcément prévoir de l’e-liquide et du temps pour mettre en marche votre cigarette. Ici, la puff est petite, légère et compacte. Alors, vous n’avez qu’à la glisser dans votre poche et l’emmener partout avec vous.
A lire :   Obtenir un visa canadien : comment s'y prendre ?